Assemblée générale 2001

L’Assemblée Générale est ouverte par le Président Daniel LELIEVRE à 18h10 en présence de Bernard LOGEAIS, Président de la section de Craon et d’une soixantaine de participants.Trois personnalités honorent de leur présence cette assemblée générale : Alain ROSSIGNOL chargé des sports à la COCOM, Philippe HENRY Maire de Château-Gontier – Bazouges et Vincent SAULNIER l’un de ses adjoints.

Dans son intervention, le Président, après avoir souligné que l’Assemblée Générale se réunissait pour la première fois un samedi à 18 h, a qualifié l’année 2000-2001 d’exceptionnelle au plan sportif (avec un premier titre de champion de France pour l’UPAC Château-Gontier). Il a salué les nombreux bénévoles qui aident aux organisations et à l’encadrement, souligné la convivialité qui règne au club (même si en quelques occasions, on peut faire mieux), rappelé la bonne collaboration avec nos associés de Craon, malgré quelques difficultés ici ou là (cf la composition de certaines équipes). Il a rappelé également les nombreuses aides des pouvoirs publics : subventions, mise à disposition d’éducateurs sportifs, aide aux organisations par prêt de matériel, construction du bloc arrivée – merci à Jean-Claude GUERIN ; « il reste le parking et ce sera parfait ». Pour l’année 2002, Daniel LELIEVRE indique que le manque d’installations homologuées en Mayenne nous coûtera cher en déplacements (avec deux équipes en N2, ce qui à ce jour est le seul club en Mayenne, on aimerait pouvoir organiser, mais il faut un stade homologué …). D’autre part, nous montons un dossier pour labelliser le club et un autre pour labelliser le 10 km de la Corrida (qui permettrait de le rendre qualificatif pour les championnats de France de 10 km). Il conclut par un souhait, embaucher un emploi jeune féru d’athlétisme pour aider à développer l’UPAC mais c’est un oiseau rare à trouver.

Le secrétaire, Julien MEZIERE, donne quelques informations statistiques : 1 – Selon les comptes de la FFA, nous avons 200 licenciés à Château-Gontier et 52 à Craon, ce qui au total donne une légère baisse (notamment sur la sous-section de Craon). 2 – Le Comité Directeur s’est réuni 5 fois dans l’année et le bureau autant que nécessaire. 3 – L’année fut riche en organisations : Indoor le 4 novembre 2000, Cross départemental Jeunes et court le 26 Novembre 2000 (au camping, terrain qui nous plaisait bien … ), Corrida le 31 Décembre 2000 (avec 450 arrivants à quelques heures du réveillon), Meeting d’ouverture le 28 Avril 2001, Départemental BE-MI le 26 Mai 2001 et Meeting Gamm Vert le 8 Juin 2001. L’UPAC a également participé activement à l’organisation du Régional de Cross à la Rincerie, sans compter le coup de main donné aux donneurs de sang pour le semi-marathon de l’Ascension et pour le 10 km de Craon le 7 Octobre 2001. En général, les organisations sont appréciées pour leur convivialité, les horaires étudiés et respectés ; il est vrai que de nombreux bénévoles donnent un coup de main efficace. 4 – Nos jurys officiels ont participé à de nombreuses compétitions régionales, inter-régionales et nationales. 5 – Pour la saison 2002, la cotisation a été fixée à 61 euros, tarif unique (arrondi à 400 F jusqu’au 31 Décembre 2001). Avec cette cotisation, les EA-PO-BE recevront un tee-shirt UPAC. 6 – Il est rappelé l’urgence de fournir le certificat médical pour le renouvellement de la licence : « c’est cette licence qui est votre assurance ».

Le trésorier, Jacques DELAUNE, rappelle le cambriolage dont il a été victime : les cahiers de comptes de l’UPAC se sont volatilisés ce jour-là. Les comptes ont été en partie reconstitués : les recettes sont de l’ordre de 150000 F, le déficit de 1003 F (152,91 euros). Quelques commentaires : les déplacements en car ont été moins coûteux, de nombreux déplacements régionaux s’étant faits en Mayenne, les déplacements individuels étant quant à eux lourds ; pour notre équipement, nous avons acheté un ordinateur portable plus imprimante (14680 F) ; la soirée de Mars a laissé un petit bénéfice (largement grignoté par la SACEM) ; enfin les subventions habituelles nous ont été versées par la COCOM, le Conseil Général et notre partenaire habituel COMADI. Le rapport du trésorier est adopté à l’unanimité moins une abstention.

Le bilan sportif est explicité par Eric GICQUEAU. En 1999-2000, l’UPAC était classé 163ème club français (sur plus de 1100) avec 99 classés sur 266 licenciés. Les hommes étaient 148ème et les femmes 171ème .

Pour 2000-2001, on énonce les qualifiés aux divers championnats de France :
Cross Country : Hubert RUAULT (99ème en VE), Sophie HAUTBOIS (JU).

Marche : Karine LELIEVRE (14ème aux 10 km ES), Nicolas SECHE (9ème en Indoor, 4ème aux 20 km ES, 1er aux 50 km ES en 4 h 48 min 28 s).

Athlétisme estival : Maxence CORMIER (800 m JU) et Olivier PERVIS (Javelot CA).

Marathon : Frédéric PAILLARD (31ème), René BRUNEAU (130ème), Jean-Pierre AMELOT (171ème), Eugène CHEVALIER (188ème et 3ème V3), ce qui donne une 11ème place par équipes.

10 km route : Lionel GOHIER et Maryline AVRANCHE.

100 km route : Eugène CHEVALIER (95ème et 2ème V3 en 8 h 45 min 55 s).

Serge HEUVELINNE fait ensuite appel aux responsables des divers groupes d’entraînement pour un rapide bilan de la saison, soulignant au passage que c’est une douzaine de jeunes entraîneurs qui font un travail de qualité à l’école d’athlétisme : « Bravo à tous ».

Laurent PRODHOMME souligne que Matthieu Daniel et Benjamin Girault étaient les locomotives du groupe MI mais qu’il y avait de gros écarts entre MI1 et MI2.

Nicolas GUERIN fait remarquer que son groupe de benjamins était assidu à l’entraînement. Il note les premières places par équipes garçons et filles au Départemental de Cross, 2 qualifiés aux Régionaux Indoor et 4 aux Régionaux Pointes d’Or (bon suivi des parents qui ont donné un coup de main lors des compétitions).

Lucie BOURGEOLET et Samuel GUERIN pour les groupes PO et EA ont eu une bonne assiduité à l’entraînement mais une participation plus faible lors des déplacements.

Le groupe Sprint a été encadré par Bérengère CORMIER jusqu’à fin mai, Laurent PROD’HOMME et Nicolas GUERIN prenant le relais ; 8 qualifiés aux Inter-régionaux, cela est satisfaisant.

Le groupe demi-fond a eu une année délicate avec ses plans d’entraînement. Le retour de Gérard CORMIER dans ce domaine précis devrait être bénéfique (Gérard sera présent lors de l’entraînement du vendredi à 18 h 30). Les récompenses du challenge Cross seront remises le samedi 17 Novembre 2001.

Daniel LELIEVRE souligne les résultats exceptionnels du petit groupe de marcheurs, avec la victoire de Nicolas aux 50 km ES et la qualification de Karine aux 10 km ES. L’école d’athlétisme a bénéficié d’une initiation par Nicolas ; la séance à Craon a semble-t-il été très appréciée.

Christophe HOUDIN évoque le groupe lancer au nom de Frédéric HENRY (excusé pour raisons personnelles). La qualification d’Olivier PERVIS est très positive, et la bonne volonté des non spécialistes pour les interclubs toujours très appréciée.

Manuel GANDON pour les sauts remarque que la perche se maintient à un niveau convenable dans toutes les catégories, les autres sauts étant un peu en retrait.

Pour le hors stade, Daniel LELIEVRE, en soulignant les bonnes performances, souhaite qu’un athlète se dévoue pour prendre en charge les engagements collectifs.

Arrive l’heure des élections au Comité Directeur :

  •   sont réélus Jacques DELAUNE, Laurent PRODHOMME, Roger LE GALLO ;
  •   sont élus Sébastien GUERIN, Lucie BOURGEOLET, Nicolas GUERIN, tous à l’unanimité.

Le Président passe alors la parole aux personnalités présentes.

Alain ROSSIGNOL remercie l’UPAC de son invitation soulignant que pour sa première Assemblée Générale en tant que responsable COCOM, il découvre un club où l’ambiance lui paraît excellente et où les jeunes sont responsabilisés. Il rappelle que la COCOM est là pour soutenir les clubs et il informe que se met en place un comité de pilotage pour réfléchir aux subventions, à leurs critères et à divers problèmes (ex : téléphone). L’UPAC va faire partie de ce comité de pilotage. En réponse à une remarque du trésorier, il rappelle que les subventions ne sont pas les seules aides, il y a aussi les aides indirectes ( entretien du terrain, mise à disposition des minibus, … ). Il termine en précisant que le parking est une priorité (mais on attend l’audit pour la décision finale).

Vincent SAULNIER note que le sport relève de la COCOM mais en tant qu’associations les clubs l’intéressent. La ville est prête à soutenir les manifestations par des prêts de matériel, appréciant que cela apporte une animation à la vie locale ; il rappelle la grande réunion des associations le 14 Novembre 2001 (Jacques DELAUNE y représentera l’UPAC).

Philippe HENRY souligne qu’il a déjà participé, avant d’être élu, à plusieurs de nos manifestations. Il considère que l’image de la jeunesse que nous donnons à l’extérieur est excellente et notre façon de développer le bénévolat porteuse d’avenir. Il tient à saluer et remercier tous les bénévoles. Très heureux du titre de Nicolas SECHE, il annonce une prochaine cérémonie pour le célébrer.

Invité à prendre la parole, Bernard LOGEAIS excuse Roger LAURENT et note quelques difficultés de Craon : dès l’âge du lycée, les jeunes ne sont plus sur place ; il n’est pas possible pour le moment de proposer une animation en milieu de semaine ; l’encadrement en général reste un vrai problème (l’animateur promis ne sera opérationnel que l’an prochain). C’est dire que l’aide de Château-Gontier est très appréciée.

Questions diverses :

1- Calendrier proposé par Nicolas : on espérait 50 demandes ; à ce jour, 80 sont faites.

2- Corrida : C’est aussi une vitrine pour nos 120 partenaires. On a besoin de 60 juges (Raymond GICQUEAU est prêt à prendre les noms). Le parcours a été mesuré officiellement ce jour, pour la demande de labellisation du 10 km. On aimerait une participation plus importante des jeunes en ouverture (endurance).

3 – Les maillots : portent-ils le logo du pays de Château Gontier, demande Monsieur le Maire ? Non à ce jour, mais c’est une question à étudier.

Récompenses  : Le Président, et entraîneur de marche, au nom de l’UPAC, tient à féliciter et à remettre un cadeau à Nicolas SECHE pour son titre de champion de France du 50 km ES (premier titre national pour l’UPAC Château-Gontier). « Arrivé à l’UPAC à l’Ecole d’Athlétisme, on peut dire que Nicolas a été bien formé ; l’entraînement paie et c’est un entraînement régulier qui amène des résultats ; la gentillesse et le courage de Nicolas sont un plus très appréciable ».

Le cadeau remis, Daniel LELIEVRE remercie tous les participants à cette Assemblée Générale, souhaite une bonne saison 2002 à tous les athlètes et lève la séance à 19 h 40, invitant tous les présents à partager le pot de l’amitié.