Assemblée générale 2003

L’Assemblée Générale Extraordinaire est ouverte par le président Frédéric Henry, à 18 h 15, en présence de Alain Rossignol, vice-président de la Cocom en charge des sports et M.Deniau, adjoint, représentant le maire de Château-Gontier, alors qu’une quarantaine d’upaciens sont réunis.

Proposition est faite de modifier l’un des articles des statuts. Mise aux voix, la proposition « le comité directeur est constitué d’au maximum 24 membres » est adoptée à l’unanimité. L’AG extraordinaire est alors close.

Le président ouvre l’Assemblée Générale ordinaire par son allocution. Il remercie les membres du comité directeur (les réunions ont été plus nombreuses, il y a eu du travail supplémentaire pour tous), les athlètes, pour leurs résultats, les parents pour leur investissement (accompagnement des déplacements, passage des examens de juges pour quelques uns), nos sponsors, Comadi, toujours fidèle, mais aussi Maine-Anjou Céréales, Crédit Mutuel et Haut-Anjou pour la Corrida. Il souligne les bonnes relations avec la Cocom et la mairie (l’achat et l’installation des nouveaux sautoirs nous satisfont particulièrement, ainsi que les travaux du nouveau bureau).
L’année a été marquée par une participation record à la Corrida (plus de 1000 participants, dont 800 au 10 km, des qualifications aux divers championnats de France, le maintien de l’équipe Hommes et le retour de l’équipe Femmes en N 2, et aussi ce moment fort : le déplacement au Stade de France, le jour de la finale de marteau féminin, suivi de l’accueil de Manuela à Château-Gontier le samedi 20 septembre, à l’heure de l’entraînement des jeunes.

Le président présente aussi les résolutions pour la nouvelle année : mettre en place un plan d’entraînement pour les jeunes qui soit une progression selon les âges, désigner des référents pour chacun des athlètes de CA à VE, ouvrir et développer un site Internet, demander de nouveau la labellisation du club (en espérant cette fois-ci un label National).

Parmi les jeunes entraîneurs, certains ne peuvent poursuivre : merci à eux ; d’autres jeunes se lancent ; nous continuons donc à former ; c’est l’un de nos objectifs.

La parole est donnée au secrétaire, qui fournit quelques statistiques :

  •   277 licenciés, soit une progression de 25 (à ce jour) ;
  •   9 réunions du comité directeur ;
  •   5 organisations (indoor le 16-11-02, avec 310 participants, la Corrida le 29-12-02, le meeting d’ouverture le 05-04-03, le meeting Gamm vert le 06-06-03 et le départemental BE-MI le 07-06-03)
  •   et le coup de main au semi du Don du sang et au 10 km de nos amis de Craon ;
  •   liste des qualifiés aux championnats nationaux.

Il rend hommage à Bernard Genest, décédé le 29 mars 2003, soulignant ce que l’UPAC lui doit, ce que nous avez rappelé notre premier président, Hervé Penven, dans un courrier très émouvant qu’il nous a fait parvenir à cette occasion (rappel : Bernard Genest fut président du comité départemental 53, avait reçu la médaille d’or de la FFA et était titulaire de la médaile d’or Jeunesse et Sports).

Pour la saison à venir, on note une bonne rentrée (effet mondiaux ?), y compris des mamans pour une pratique loisir, un tarif unique à 65 €, et quelques démissions d’athlètes jeunes, au club depuis toujours (une interrogation pour nous : qu’avons-nous fait, ou que n’avons-nous pas fait… pour savoir les retenir ? occasion de rappeler que nous travaillons tous dans un bénévolat absolu et que notre ambition est de proposer un athlétisme éducatif qui permet à chacun de progresser à son rythme et de s’épanouir dans une compétition raisonnable, adaptée à l’âge de chacun, dans un club où chacun doit se sentir responsable de la bonne marche de l’ensemble). « Bon vent à ceux qui partent, et bonne année 2003-2004 à l’UPAC ».

Le trésorier, Jacques Delaune, présente alors le budget, en augmentation de 25 pour cent sur la saison précédente, et présentant un déficit de 688 €. A noter, au niveau des recettes (40213 €), les subventions ( 6050 € de la Cocom, 1018 € du Conseil général, 3420 € du FNDS – exceptionnel-, 381 € pour le label). Pour les dépenses (40901 €), les deux grosses dépenses sont les déplacements (10000 €) et les cotisations licences ( il reste peu de choses au club sur la cotisation demandée à l’athlète). Une impression : les manifestations rapportent peu (ce fut le cas pour la Corrida, qui se professionnalise avec le chronométrage par puces, mais dont le coût d’organisation explose).

Le trésorier propose ensuite un budget prévisionnel équilibré à 41828 €.

Budget et budget prévisionnel sont adoptés à l’unanimité moins une abstention.

Puis ce sont les commentaires des différents groupes d’activités.

Eric Gicqueau souligne l’activité des membres de l’UPAC au comité départemental (Daniel Lelièvre, président de la CDCHS, Nicolas Guérin, membre de la commission jeunes, et lui-même président de la CSO) ; il donne les résultats, très bons des examens de jurys, et souhaite encore des progrès pour les inscriptions aux compétitions.

Serge Heuvelinne tient à remercier les parents pour leur soutien et leur participation dans l’encadrement des déplacements et des compétitions ; il ajoute un mot pour la Corrida : on cherche toujours des sponsors.

Nolwenn Le Gallo parle pour le groupe « jeunes » ; 12 entraîneurs et 4 intervenants de spécialité ont encadré un groupe de 79 jeunes. A noter une faible participation aux cross, une bonne à la Corrida et aux épreuves indoor, une convenable aux épreuves estivales. On souligne aussi le renfort de ces jeunes, comme supporters aux interclubs…des grands. Une curiosité : Hélène Bourniche, BE, a été l’athlète la plus rapide du club sur 100 m cette année ( !)

Laurent Prodhomme intervient pour le groupe des « grands ». Il souligne la bonne saison de Marie-Eve Pannier sur 800, Nolwenn Le Gallo sur 400 H, Maxence Cormier sur 800, Yannick Prodhomme sur 400 H, Benjamin Girault sur 110 H. Pour la nouvelle saison, l’équipe d’entraînement se cherche un peu (elle aurait besoin d’être renforcée). Chacun est invité à être acteur et pas seulement consommateur, et à travailler avec son référent (une nouveauté cette année ).

Jacky Hédin, pour les coureurs hors stade indique qu’il y avait 6 qualifiés pour le France marathon d’Ajaccio ; épreuve malheureusement annulée.

Enfin, Bernard Logeais, son président, donne quelques nouvelles de la section de Craon : un effectif stable, le retour de Patricia Fleuriault pour l’encadrement des BE-MI, 2 cadettes vont commencer la formation « base commune », CA et JU viendront de temps en temps pour un entraînement commun à Château-Gontier et des responsables de spécialités de Château-Gontier iront de temps en temps à Craon. Par ailleurs, Marie-France Launay vient renforcer l’équipe dirigeante à Craon, et la soirée festive est programmée le samedi 17 avril 2004.

Elections : 2 candidats sont présentés, Jacky Hédin et Philippe Pouliquen.

Ils sont élus à l’unanimité.

C’est alors un moment important, l’inauguration du site internet (www.upac.asso.fr). Le ruban virtuel, d’un clic sur la souris, est coupé par Alain Rossignol, vice-président de la Cocom. A noter le relookage du logo de l’UPAC pour l’occasion. Chacun est maintenant invité à aller visiter ce site (conçu et réalisé par Roger Le Gallo).

La parole est donné aux personnalités présentes. Alain Rossignol tient à féliciter les présents à cette AG, tous les bénévoles du club ; « l’UPAC a cette étiquette de club mettant en place une démarche éducative, et c’est exemplaire ». Il souligne l’attention, de la Cocom pour les clubs, intervenant par les subventions directes, le matériel ( cf les sautoirs ), les minibus ( service utile et assez rare ). Il conclut par un « bravo à l’UPAC, qui nous fait vibrer ».

M.Deniau relève la dynamique du club, bien montrée par les différents rapports d’activité, l’investissement des jeunes. Il ajoute : «  je comprends les difficultés liées à une petite ville ; continuez … dans la progression, nous sommes à côté de vous, dans les actions qui aident à la jeunesse. »

L’Assemblée Générale se termine par la distribution des récompenses : Steven Daniel, Hélène Bourniche, Maxence Cormier, Marie-Eve Pannier, Nolwenn Le Gallo, Benjamin Girault, mais aussi nos 2 « qualifiés » pour les mondiaux de Paris 2003 sont mis à l’honneur. C’est aussi l’occasion de distribuer les récompenses des divers challenges de la saison qui s’achève (cross, sauts, lancers).

A 20 h 07, le président clot l’Assemblée Générale, et invite les participants à partager le pot de l’amitié.