Assemblée générale 2006

Le président Serge Heuvelinne déclare ouverte l’Assemblée Générale à 20h17, devant une bonne soixantaine de participants, en présence de Philippe Henry, maire de Château-Gontier-Bazouges, de Alain Rossignol, vice-président de la Cocom chargé des sports, et aussi de Philippe Poultier et Patrick Bruand, présidents des sous-sections de Craon et Renazé. Sont excusés Jean Arthuis, président du Conseil Général, Denise Bichot, présidente de la Cocom, M. Gaudin, directeur du Crédit Mutuel de Château-Gontier, ainsi que quelques membres du Comité Directeur de l’UPAC (Eric Gicqueau, Carole Basquin, Jacky Hédin, Nicolas Guérin, Nolwenn Le Gallo, Raymond Gicqueau).

Après l’approbation du compte rendu de l’Assemblée Générale du 23 Septembre 2005, le président prend la parole pour présenter les bénévoles de l’UPAC (membres du Comité Directeur, entraîneurs, jurys officiels, ..) et remercier les personnalités présentes. Il enchaîne pour souligner comment, succédant à Frédéric Henry le 8 Octobre 2005, il avait trouvé l’UPAC en très bon état de marche, voire « de course », mais que c’est « dur, dur » d’être président. Heureusement, chacun connaît sa responsabilité et s’engage pour elle. « Merci, donc, à tous, et particulièrement à tous nos jeunes encadrants, au service des plus jeunes ; c’est une force pour l’UPAC, un atout dans leur vie d’ado ».
Merci aussi à la ville, à la Cocom, toujours à l’écoute, qui nous apportent un soutien efficace et même une vraie reconnaissance (4 trophées sur 13 pour l’UPAC aux Sportivales).
Une année à l’UPAC, ce sont beaucoup d’événements ; citons les 20 ans du club, le stage de la Toussaint, la Corrida (« énorme »), la galette, les meetings, les challenges internes, la soirée Be-Mi, le parcours de cross de l’Oisillière… et tous les déplacements en compétition ; chaque fois, ce sont des bénévoles, des juges, de l’organisation. Soulignons quand même 3 actions marquantes :

  •   la création de la sous-section de Renazé,
  •   la relance du site internet (un travail énorme de Benoît Derouet),
  •   le projet « recherche de partenaires » conduit par Matthieu Bellier-Pottier et Benoît Jauny (bravo les jeunes)

Pour l’année qui démarre, les temps forts seront les mêmes (en particulier, date de la soirée UPAC : le 31 mars, avec une nouvelle équipe à la préparation). Exceptionnellement, nous accueillons l’Assemblée Générale de la Ligue des Pays de la Loire, le 4 Novembre (Frédéric Henry assure la coordination de l’opération). Nous pensons aussi à une opération nouveau maillot. Et déjà, il faut penser à la Corrida 2007 (alors que celle de 2006 se déroulera dans 3 mois) ; elle pourrait clôturer les festivités du « millénaire de Château-Gontier »…
Pour conclure son propos, Serge Heuvelinne parle de notre club d’athlétisme comme d’un lieu où « chacun se fait plaisir dans la recherche de performances », adaptées à ses envies et ses capacités. « Courir pour le plaisir, être en meilleure santé, c’est le souci de tous, athlète-loisir ou performeur de bon niveau. Et être en club, cela décuple le plaisir en le partageant avec d’autres. Le club est un lieu de vie citoyenne : on est tous athlètes … et tous responsables ».

Matthieu Bellier-Pottier et Benoît Jauny présentent alors le montage qu’ils ont réalisé et présenté à de futurs éventuels partenaires : l’UPAC, son projet, ses réalisations, ses résultats de la saison 2005-2006.

Le secrétaire, Julien Mézière, dans son intervention donne les statistiques habituelles :

  •   249 licenciés (202 à CG, 47 à CR, contre 206 et 54 la saison précédente ;
  •   9 réunions pour les 24 membres du Comité Directeur en 2005-2006 ;

5 organisations sportives :

  • indoor le 5 Novembre (470 participants, un nouveau record),
  • la Corrida le 30 Décembre (1ère nocturne et 1125 arrivants – record battu de 300 participants),
  • le meeting d’ouverture le 1 Avril (« jury un peu juste » lit-on dans les comptes rendus, malgré … 72 personnes mobilisées),
  • le départemental Be-Mi le 27 Mai,
  • un meeting régional le 2 Juin,
  • … sans compter l’aide au semi-marathon du Don du sang (25 Mai) et au 10 km de Craon (2 Octobre).

4 stages proposés :

  • stages club (Toussaint, Pâques pour Be-Mi),
  • stages départementaux (Pâques, Mi puis Ca, avec aussi des encadrants de l’UPAC pour partie) ;
  • 3 athlètes au suivi médical (Florian Ruault, Benoît Jauny, Samuel Ruault) ;
  • 1 club, labellisé National 4.

Le trésorier, Jacques Delaune, annonce un exercice positif pour la saison 2005-2006 :
Recettes : 55790 euros ;
Dépenses : 54952 euros, soit + 838 (- 893 en 2004-2005).
Quelques commentaires : les cotisations plafonnent, les subventions ont largement augmenté, grâce à la Cocom ; les manifestations (soirée du 20ème anniversaire et Corrida ont laissé un bénéfice non négligeable) ; côté dépenses, le budget « déplacements » est toujours important.
Le budget est adopté à l’unanimité.
Pour le budget prévisionnel, décision a été prise d’y inclure une valorisation du bénévolat, à savoir pour une estimation de 7000 heures, comptées à 8 euros de l’heure, une somme de 56000 euros.
Le budget prévisionnel est proposé à l’équilibre à 108 060 euros ; et il est adopté à l’unanimité.

Arrive l’heure de l’hommage à un champion de la Mayenne de 100 m, de 1958 (sous les couleurs de l’AG Renazé), Jacques Delaune justement, honoré pour ses 10 ans de trésorier à l’AS Château-Gontier puis ses 21 ans à la même tâche pour l’UPAC. Frédéric Henry, pour tous les membres de l’UPAC remercie chaleureusement Jacques de tout ce qu’il a donné au club, en temps et en compétence. Philippe Henry, maire de Château-Gontier, rend hommage à son tour à notre trésorier (sortant) pour ce parcours « impressionnant, exemplaire, qui est un exemple pour les jeunes ».
Associant Mme Delaune, présente à cette Assemblée Générale, à l’hommage rendu, il offre à Jacques, entre autres cadeaux, des livres d’histoire (sa spécialité). Serge Heuvelinne ajoute alors le cadeau de l’UPAC.

Comme à chaque Assemblée Générale, un bilan des groupes est proposé aux participants.

Au nom de Nicolas Guérin, excusé, Frédéric Henry intervient pour le groupe jeunes :

  •   bonne saison en Be-Mi (un groupe soudé par le stage de la Toussaint), bonne participation aux compétitions ;
  •   par contre, les Ea et Po ont été moins assidus aux déplacements ;
  •   22 bénévoles ont oeuvré à l’encadrement de ces jeunes (c’est bien) ; mais les parents, malgré une sensibilisation forte, n’ont pas toujours apporté le coup de main souhaité pour l’encadrement des déplacements ;

pour les résultats :

  • on note 5 qualifiés aux interrégionaux de Bourges,
  • 9 qualifiés à la finale régionale Pointes d’Or,
  • 1 podium au régional Mi (Quentin Théard, javelot Mi),
  • 15 titres départementaux pour la saison estivale ;
  • Benoît Besnier est 12ème au régional de Cross en Be.

Et un coup de chapeau à Nicolas Guérin, Nolwenn Le Gallo, Lucie Bourgeolet et Thiphaine Le Pesq, éloignés professionnellement et toujours très actifs dans l’encadrement et l’animation du groupe jeune.

Laurent Prod’homme présente alors le bilan du groupe Ca à Ve :
L’équipe mixte, aux interclubs, fut une excellente chose pour la cohésion et l’émulation ; l’objectif est atteint (merci les filles), maintien en N2 ; mais on peut viser un meilleur score ;
En cross beaucoup de monde jusqu’aux interrégionaux, Florian Ruault et l’équipe cadette (composée par Claire Aussems, Hélène Bourniche, Céline Renou et Elise Desprées) aux France ;
lors de la saison estivale :

  • Hélène Bourniche 1ère au 300m Ca au régional,
  • Claire Aussems 2ème au 1500 Ca aux interrégionaux,
  • 2 qualifiés au France, Anne-Lise Rousselet (400m Ju) et Benoît Jauny (10 km marche Ju).

Laurent Prod’homme termine par une explication sur les groupes de disciplines en 2006 et signale que le groupe Loisirs est toujours vivant.

L’heure des récompenses :

  •   Coralie Brébion et Benoît Besnier en Be,
  •   Marion Chauveau, Emilie Guillet, Quentin Théard et Valenti Simier en Mi,
  •   Claire Aussems, Céline Renou, Hélène Bourniche en Ca (équipe de cross),
  •   Florian Ruault (cross) et Anne-Lise Rousselet (59’’09 au 400m en Ju), Marie-Eve Pannier (2’17’’69 au 800m en Se),
  •   Matthieu Bellier et Benoît Jauny pour leur travail sur le partenariat (et les France pour Benoît), Benoît Derouet pour le travail sur le site www.upac.asso.fr .

Benoît Derouet présente alors le site internet. Chacun peut donc apprécier le travail réalisé.

La parole est donnée aux présidents de nos sous-sections.
Philippe Poultier souligne seulement que les craonnais prennent leur place et apportent leur part aux compétitions de l’UPAC. Il précise quelques éléments de l’organisation des entraînements sur Craon, et les déplacements mensuels pour les entraînements à Château-Gontier.
Patrick Bruand, pour sa toute première intervention, rappelle la genèse de ce nouveau club, Renazé Athlétisme. Suite au travail de Jean-Yves Racin, le technicien départemental, les jeunes des écoles se sont montrés intéressés. Un petit groupe d’adultes décide alors de se lancer (avec, en particulier, Thierry Chevalier, ancien athlète bien connu sur Renazé). Et dans l’esprit de ce groupe, l’athlétisme du sud-Mayenne aujourd’hui, c’est l’UPAC, d’où ce souhait d’être avec l’UPAC, et cette demande de sous-section.
Jacques Delaune, renazéen d’origine, dit son bonheur de voir l’athlétisme renaître là-bas ; et Serge Heuvelinne redit son souhait de voir les sous-sections dynamiques, autonomes et en même temps solidaires.

Suite à la démission de Raymond Gicqueau, l’Assemblée Générale élit Mme Christelle Marquet (candidate, maman de 4 jeunes athlètes) au Comité Directeur. Lequel se réunit immédiatement pour élire un nouveau trésorier : Sébastien Guérin est élu.

C’est alors l’heure de l’intervention de Alain Rossignol, vice-président de la Cocom.. Il se dit fier du travail réalisé à l’UPAC, soulignant que l’évaluation du bénévolat correspond à l’équivalent de 2,5 postes d’animateur. Et si la subvention de la Cocom a augmenté, c’est par une bonne prise en compte du travail fait auprès des nombreux jeunes licenciés en particulier.
Une nouvelle piste, de 400 m celle-là ! C’est indispensable. La Cocom a toujours fait ce qu’elle a dit. Et pour le présent mandat les priorités étaient à la nouvelle salle des sports (dont les travaux commencent) et à l’accueil des tireurs dans des conditions convenables. Pour la mandature prochaine, la piste, ainsi que le terrain de rugby, deviennent prioritaires. Il faut trouver le terrain idéal (même s’il y a déjà des idées).
En tout cas, bravo au club ; les Sportivales, par les 4 trophées attribués, montrent que chacun connaît l’UPAC, ses actions, son image. L’UPAC, un club de sagesse et de jeunesse, c’est encourageant. Et on espère pour vous une grosse Corrida.

Il restait au président à clore l’Assemblée Générale, à 22 h 17, en invitant tous les participants à partager le pot de l’amitié.